Actualité

Une Digital Valley dans les Montagnes neuchâteloises

Une Digital Valley dans les Montagnes neuchâteloises

Dans mes 3 priorités de campagne (les 3 E : comme Emploi - Europe - Environnement) il y a le E de emploi avec notamment ce message : nous devons assurer les emplois de demain notamment en positionnant Neuchâtel à la pointe en matière de révolution numérique. C'est le thème que je développe dans cet article (paru dans Libertés Neuchâteloises le 16.8.2019).

"C'est le paradis ici !" s'est exclamé le conseiller fédéral Ignazio Cassis en découvrant la vallée des Ponts et de La Sagne lors du lancement de la campagne (et des chapeaux!) du PLR neuchâtelois le 18 août. Et il a bien raison. Mais il a aussi eu raison d'ajouter : notre paradis suisse se gagne chaque jour, nous devons sans cesse veiller à assurer les bonnes conditions cadre pour qu'elles se maintiennent.

Il en va de même à Neuchâtel où nous devons notamment développer notre position en matière digitale. 

Zoug est devenu la “Cryptovalley” : l’endroit les plus dynamique d’Europe pour la blockchain. A quoi doit-il ce renouveau ? Il disposait de compétences techniques dans le cryptage et d’une fiscalité attrayante. La législation est favorable à ces nouvelles technologies. Mais cela n’a pas suffi. Le canton a aussi marqué une volonté politique forte, permettant même aux entreprises de payer une part de leurs impôts en Bitcoin!

La révolution numérique n’est pas à nos portes: elle est là ! Il y a 10 ans nous achetions livres ou souliers au magasin. Aujourd’hui de nombreux Suisses procèdent à des achats en ligne. Des magasins ont disparus, d’autres – p.ex. de produits locaux – émergent. La révolution numérique et le rapprochement des technologies (sciences de la vie, informatique, robotique, intelligence artificielle, …) vont modifier fondamentalement notre économie. Dans tous les domaines : du commerce à l’agriculture, de l’industrie aux services. Des activités complexes (processus industriels, analyses comptables ou juridiques, …) seront confiées à des machines.  

Comme lors de l’arrivée de l’électricité : il y aura un avant et un après. Et l’histoire nous montre, ceux qui anticipent de tels changements sont les gagnants, les autres étant condamnés au déclin.  

Notre canton - particulièrement ses Montagnes - jouit de savoir-faire exceptionnels et d’un tissu industriel dense, innovant, habitué à se battre. Neuchâtel a la 2e plus grande densité de brevets par habitant et il produit 16% de l’excédent commercial suisse, grâce à son industrie d’exportation ! La Suisse possède une législation favorable. Le Conseil fédéral a adopté une stratégie numérique nationale. Voilà des chances à saisir !

Notre canton doit se doter d’une véritable stratégie numérique et développer une Digital Valley dans nos Montagnes, berceau de l’horlogerie et de la précision. De plus en plus de PME sont actives dans ce domaine. Il faut les fédérer, développer une vision. Il faudra des relais avec la Confédération et une volonté politique. Il faudra aussi collaborer au-delà de nos frontières, s’intégrer dans un réseau. Notre canton peut devenir un atout du jeu suisse face à la concurrence globale.

Pourtant le Conseil d’Etat a récemment renoncé à adhérer à digitalswitzerland… Et le 3 septembre se tiendra dans toute la Suisse un digital day. Bienne, Yverdon, Berne, Lausanne, Bâle participeront… mais rien dans le canton qui n’est pas encore monté dans le train de l’avenir. Ne le laissons pas partir sans nous ! 

En cas d’élection au Conseil national cet automne, je m’engagerai avec force pour fédérer les milieux numériques du canton et devenir un relais politique avec Berne. Nous ne devons pas subir l’avenir, nous devons en faire notre affaire !

Damien Cottier,
candidat au Conseil national
www.damiencottier.ch

  

 

Partagez maintenant :

Autres articles

26 févr. 2021

7 mars: Trois raisons pour un OUI clair à l'accord avec l'Indonésie

Le 7 mars, la Suisse votera sur l'accord de libre-échange avec l'Indonésie. Cet accord ouvre de nouvelles perspectives pour la relation économique entre les deux pays et il porte sur bien plus que l'huile de palme. Le canton de Neuchâtel et tout l’Arc jurassien étant parmi les régions les plus exportatrice de Suisse et l’accord étant spécialement utile pour les PME, p.ex. du secteur de la mécanique, ce vote a une importance particulière pour l’emploi dans notre région.

En savoir plus
11 févr. 2021

Vote du 7 mars: Une société libérale est forte quand elle convainc, pas quand elle contraint

Le 7 mars nous votons sur l’initiative sur l’interdiction de se dissimuler le visage. Le Conseil fédéral, le Parlement et le PLR recommandent de rejeter ce texte qui va trop loin par rapport aux buts visés. Rappel des principaux arguments en défaveur de l’initiative.

En savoir plus
3 janv. 2021

(LE TEMPS) UE - Royaume-Uni: attention aux faux-semblants, la Suisse ne peut que difficilement s’inspirer de l’accord britannique

Il est faux de comparer l’accord commercial entre le Royaume-Uni et l’UE avec les relations Suisse-UE. En réalité, ce que le Royaume-Uni a négocié comme accès au marché est bien en-deçà de ce que la Suisse a construit avec la voie bilatérale explique Damien Cottier.

En savoir plus