Actualité

Arcinfo: Don du sang en Suisse: des élus neuchâtelois s’engagent pour les homosexuels

Arcinfo: Don du sang en Suisse: des élus neuchâtelois s’engagent pour les homosexuels

BERNE - Le Conseil fédéral est favorable à un réexamen des critères d’admission au don du sang, afin que les hommes homosexuels n’en soient plus systématiquement exclus. Le parlementaire neuchâtelois Damien Cottier parle d’un signe positif. PAR VIRGINIE GIROUD - 10.06.2021, 17:33 (C) Arcinfo

 «J’avais horreur des aiguilles quand j’étais enfant. Mais je me suis habitué aux piqûres en servant comme soldat sanitaire. C’est d’ailleurs à l’armée que j’ai donné mon sang pour la première fois.» 

Ce jeudi 10 juin, sur la Place fédérale, à Berne, le conseiller national neuchâtelois Fabien Fivaz participait à une action de collecte de sang organisée par Transfusion CRS Suisse, en prévision de la Journée mondiale du don du sang le 14 juin. Devant les médias, l’élu écologiste effectuait son 51e don. 

Comme lui, une vingtaine de parlementaires, ainsi que les conseillers fédéraux Guy Parmelin et Ignazio Cassis, ont pris part à cette action de sensibilisation.

Douze mois d’abstinence

«J’ai aussi été invité à donner mon sang. J’ai répondu que je ne pouvais pas, mais que j’espérais venir l’an prochain!», raconte le conseiller national neuchâtelois Damien Cottier.

En couple avec un homme, l’élu libéral-radical se bat contre une discrimination dont sont victimes les hommes homosexuels en Suisse. Seuls ceux pouvant justifier d’une abstinence complète de relation sexuelle de douze mois, y compris dans le couple, sont autorisés à être donneurs.

A lire aussi: Damien Cottier veut lever une discrimination à l’égard des hommes homosexuels

Face à cette situation «insatisfaisante», Damien Cottier a interpellé le Conseil fédéral en mars, lui demandant de «lever cette discrimination», selon l’exemple britannique. Le Royaume-Uni ne différencie plus entre hétéro-, bi- ou homosexuels, et autorise les dons de sang provenant de personnes ayant une relation de couple stable depuis au moins trois mois.

Il se base sur des études démontrant que le risque de transmission de maladies dépend davantage du comportement individuel que de l’orientation sexuelle.

Swissmedic aura le dernier mot

La réponse du gouvernement helvétique vient de tomber: «Le Conseil fédéral se déclare favorable à ce qu’un réexamen des critères ait aussi lieu en Suisse, afin que les HSH (réd: hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes) ne soient pas exclus du don du sang.» 

"J’ai bon espoir que la prochaine fois, je puisse participer à l’action de collecte de sang et faire la photo avec Fabien Fivaz, qui soutient ce combat" 
Damien Cottier, conseiller national

 

L’Office fédéral de la santé publique est en contact régulier avec Transfusion CRS Suisse. «Une éventuelle adaptation des critères pour les candidats au don fera l’objet de discussions.»

Bernhard Wegmüller, directeur de Transfusion CRS Suisse, confirme que «la situation est en train d’être analysée. Mais nous manquons de données concernant les hommes homosexuels, c’est pourquoi nous sommes contents de collaborer avec la Confédération.»

Le dernier mot reviendra à Swissmedic en cas de changements de critères. «La sécurité reste la priorité», souligne Bernhard Wegmüller, rappelant que la proportion de donneurs en Suisse est «excellente» en comparaison européenne.

Un dialogue constructif

Damien Cottier se dit satisfait de la réponse du Conseil fédéral. «C’est un signe positif.»

Le Neuchâtelois, entré au comité de Pinkcross (l’organisation faîtière des hommes gays et bisexuels en Suisse), mentionne le «dialogue constructif» qu’il a eu ce jeudi avec Bernhard Wegmüller. «J’ai bon espoir que la prochaine fois, je puisse participer à l’action de collecte de sang et faire la photo avec Fabien Fivaz, qui soutient ce combat!»

Partagez maintenant :

Autres articles

26 août 2021

Economie: Damien Cottier à la présidence des Arts & Métiers neuchâtelois

Mardi soir 24 août, l’Assemblée générale de l’Union neuchâteloise des arts et métiers (UNAM) a élu Damien Cottier comme nouveau Président. Damien Cottier succède à Jean-Claude Baudoin, Président de la faîtière neuchâteloise des arts et métiers depuis 2007. La présidence de l’UNAM permettra au Conseiller national d’appréhender notamment les préoccupations et les défis des 17 associations membres de l’UNAM afin de les relayer au Parlement fédéral ainsi qu’auprès des autorités exécutives fédérale et cantonale. Pour l’UNAM, Damien Cottier ouvre de nouveaux  réseaux fédéraux et permet de maintenir les liens cantonaux, patiemment tissés par Jean-Claude Baudoin.

En savoir plus
24 août 2021

RTS Mise au point: la situation en Afghanistan et le rôle de la Suisse

Mise au point du 22 août revenait sur la situation dramatique en Afghanistan et le rôle humanitaire et diplomatique de la Suisse. Interview du conseiller national Damien Cottier (PLR/NE), ancien bras droit du conseiller fédéral Didier Burkhalter, ancien responsable des affaires humanitaires pour la Suisse auprès de l'ONU à Genève et actuel membre de la Commission des institutions politiques du Conseil national, en charge des questions de migration.

En savoir plus
2 août 2021

RTN: Hors les murs avec Damien Cottier

Le conseiller national nous emmène à la rencontre de l’entreprise Felco. L’élu PLR nous parle de son travail politique et des raisons qui l’ont poussées à nous donner rendez-vous aux Geneveys-sur-Coffrane au Val-de-Ruz

En savoir plus