Actualité

COVID-19 et fédéralisme : un postulat pour tirer les leçons

COVID-19 et fédéralisme : un postulat pour tirer les leçons

Tout n’a pas bien marché en termes de fédéralisme dans cette crise. J’ai demandé au Conseil fédéral de tirer les leçons de ces difficultés, par le biais d’un postulat. Pour être prêts pour de prochaines crises.

Le moins qu’on puisse dire est que tout n’a pas fonctionné comme on aurait aimé dans la crise du COVID-19 entre la Confédération et les cantons et entre cantons eux-mêmes en terme de coordination. Cela a été en particulier le cas pendant la 2e vague. Je suis un partisan du fédéralisme, mais il ne doit pas être un frein à l’efficacité en particulier en période de crise. J’ai donc demandé, dans un postulat, au Conseil fédéral de faire le bilan de ce qui a bien et moins bien fonctionné et des leçons qu’on peut en tirer pour une prochain crise, sanitaire ou d’une autre nature. Il est en effet du devoir des autorités d’apprendre de ce qui a mal fonctionné pour être plus efficaces une prochaine fois. Il ne s’agit pas seulement d’envisager une nouvelle crise sanitaire mais aussi d’autres tapes de situations : catastrophe de grande ampleur, terrorisme, défaillance d’infrastructures critiques, cyberattaque d’envergure, etc. Cette étude devra être menée en étroite coordination avec les cantons. Elle s’intégrera dans le grand exercice des leçons à tirer de cette crise qui concernera un grand nombre de secteurs (fonctionnement du gouvernement, du Parlement, du système de santé, préparation à la crise, …). Le Conseil national discutera de ce postulat en principe début 2021.

Texte du postulat

Partagez maintenant :

Autres articles

11 févr. 2021

Vote du 7 mars: Une société libérale est forte quand elle convainc, pas quand elle contraint

Le 7 mars nous votons sur l’initiative sur l’interdiction de se dissimuler le visage. Le Conseil fédéral, le Parlement et le PLR recommandent de rejeter ce texte qui va trop loin par rapport aux buts visés. Rappel des principaux arguments en défaveur de l’initiative.

En savoir plus
3 janv. 2021

(LE TEMPS) UE - Royaume-Uni: attention aux faux-semblants, la Suisse ne peut que difficilement s’inspirer de l’accord britannique

Il est faux de comparer l’accord commercial entre le Royaume-Uni et l’UE avec les relations Suisse-UE. En réalité, ce que le Royaume-Uni a négocié comme accès au marché est bien en-deçà de ce que la Suisse a construit avec la voie bilatérale explique Damien Cottier.

En savoir plus
23 déc. 2020

Une première : vote à distance de conseillers nationaux

Depuis le 14 décembre les conseillers nationaux peuvent voter à distance s’ils sont empêchés de siéger en raison du Coivd-19. Une loi urgente adoptée à la fin de la 2e semaine a permis cette innovation. Elle est issue d’une initiative parlementaire que j’avais déposé en commission des institutions politiques.

En savoir plus