Actualité

Emploi, Europe, Environnement: mes 3 priorités

Emploi, Europe, Environnement: mes 3 priorités

Si je me lance dans la campagne pour les élections fédérales c’est pour porter des projets importants pour Neuchâtel et notre pays. Mes 3 priorités: Emploi, Europe, Environnement.

E comme EMPLOI.

Promouvoir l’emploi c’est assurer de bonnes conditions cadres, notamment fiscales et en matière de transports. De bons projets sont en cours, il faudra les poursuivre. Penser emploi c’est aussi penser à son avenir à l’ère digitale. Une préoccupation éloignée ? Au contraire : cette révolution est à nos portes ! Nous avons tous déjà vu nos commerces disparaître au profit du commerce en ligne. Le digital changera nos vies encore plus dans de nombreux domaines. Dans mon activité diplomatique à Genève, je rencontre chaque jour des experts qui le montrent: l’industrie et les services évolueront fortement. Il sera bientôt possible de traiter des tâches administratives par des systèmes d’intelligence artificielle basés à l’autre bout du monde. A quel coût social ? Les thérapies individualisées changeront la médecine. Qu’est-ce que cela signifie pour nos médecins et nos hôpitaux ? Les drônes peuvent révolutionner la distribution. A quel prix, dans quel cadre ? Anticipons ces (r)évolutions à venir et transformons-les en chances ! Nous pouvons créer de nouvelles activités que les machines ne peuvent remplir. Pour cela la Suisse doit avoir une stratégie volontaire. Neuchâtel a de bonnes cartes en main. Nos industries et nos Universités s’y préparent. Berne, elle, peut faire mieux.

E comme EUROPE.

Préserver l’emploi c’est aussi préserver un accès facilité à l’UE, son marché intérieur, ses programmes de recherche. C’est vital pour la Suisse, plus encore pour Neuchâtel, un des champions de exportation. J’ai œuvré de près sur ce dossier pendant 8 ans aux côtés du conseiller fédéral Didier Burkhalter. Consolider la relation Suisse-UE passe par un accord cadre. La Suisse doit faire une pesée d’intérêts entre quelques inconvénients et l’érosion de son accès à un marché vital, le plus grand au monde. 1,5 millions d’emplois dans notre pays dépendent de nos relations avec l’UE avec qui nous commerçons pour 1 milliard de francs par jour ! Nous devrons être déterminés et responsables.

E comme ENVIRONNEMENT enfin.

Pensons durable, préservons le climat. La jeunesse a raison: notre maison brûle. Nos glaciers fondent, nos cours d’eau s’assèchent, nos lacs se vident. En matière climatique même les prévisions optimistes montrent des effets qui pousseront des millions de personnes à l’exil. Aujourd’hui déjà des conflits naissent du changement climatique. Agissons avec des recettes libérales: promouvoir plutôt qu’interdire ! Mais ayons aussi le courage de contraindre et limiter lorsque le marché n’y suffit pas. C’est la responsabilité politique. Là aussi c’est une chance : promouvoir des emplois nouveaux, des technologies propres. Neuchâtel est bien positionnée. Nous pouvons faire mieux. Le PLR ne doit pas laisser ce thème lui échapper.

La politique c’est servir son pays. C’est aussi anticiper. Ces défis sont dans changements en cours que nous devons saisir pour les transformer en opportunités.

Je souhaite y travailler en m’appuyant sur l’expérience accumulée à plusieurs niveaux : 15 ans de politique communale et cantonale suivi de 10 ans de politique fédérale et internationale, dont 8 ans bras droit d’un conseiller fédéral. Cet engagement, ces expériences, ces réseaux j’aimerais les mettre au service de mon canton et de mon pays.

POUR UNE SUISSE OUVERTE, LIBERALE, DURABLE
une idée que je défends avec passion et conviction.

Damien Cottier

Partagez maintenant :

Autres articles

26 févr. 2021

7 mars: Trois raisons pour un OUI clair à l'accord avec l'Indonésie

Le 7 mars, la Suisse votera sur l'accord de libre-échange avec l'Indonésie. Cet accord ouvre de nouvelles perspectives pour la relation économique entre les deux pays et il porte sur bien plus que l'huile de palme. Le canton de Neuchâtel et tout l’Arc jurassien étant parmi les régions les plus exportatrice de Suisse et l’accord étant spécialement utile pour les PME, p.ex. du secteur de la mécanique, ce vote a une importance particulière pour l’emploi dans notre région.

En savoir plus
11 févr. 2021

Vote du 7 mars: Une société libérale est forte quand elle convainc, pas quand elle contraint

Le 7 mars nous votons sur l’initiative sur l’interdiction de se dissimuler le visage. Le Conseil fédéral, le Parlement et le PLR recommandent de rejeter ce texte qui va trop loin par rapport aux buts visés. Rappel des principaux arguments en défaveur de l’initiative.

En savoir plus
3 janv. 2021

(LE TEMPS) UE - Royaume-Uni: attention aux faux-semblants, la Suisse ne peut que difficilement s’inspirer de l’accord britannique

Il est faux de comparer l’accord commercial entre le Royaume-Uni et l’UE avec les relations Suisse-UE. En réalité, ce que le Royaume-Uni a négocié comme accès au marché est bien en-deçà de ce que la Suisse a construit avec la voie bilatérale explique Damien Cottier.

En savoir plus