Actualité

L’avenir est notre affaire (Pourquoi je suis candidat au Conseil national)

L’avenir est notre affaire (Pourquoi je suis candidat au Conseil national)

Je suis très honoré d'avoir été désigné candidat sur la liste du PLR. Et je me réjouis beaucoup de mener cette campagne et de m’engager pour notre pays et ses valeurs. Découvrez ici mes motivations et dans quel esprit j'entends mener cette campagne.

Dans quelques mois ce seront les élections fédérales.

Je suis très honoré de faire partie de l’équipe qui représentera le PLRN pour l’élection au Conseil national le 20 octobre, aux côtés de Sandra Menoud, Philippe Bauer et Andreas Jurt: une liste diversifiée, complémentaire, compétente et représentative.

Honoré aussi d’être accompagné dans cette aventure par la magnifique liste des Jeunes libéraux-radicaux composée de Sophie Rohrer, Quentin Di Meo, Nicolas Jutzet et Pierre Surdez, dignes représentants d’une génération engagée, inspirée et compétente.

Une campagne c’est un moment de réflexion, sur l’avenir de notre région, de notre canton et de notre pays. Sur nos priorités, nos projets, le cap que nous voulons nous donner.

Une campagne c’est aussi une magnifique occasion de rencontres avec la population. Un moment pour écouter les préoccupations de nos concitoyens, leur présenter nos projets, leur exposer nos valeurs qui sont le fondement de tout engagement politique.

Une campagne c’est enfin un moment de partage, de dialogue, un moment pour construire ensemble notre avenir commun. Le titre d’un livre de Denis de Rougemont dit “l’avenir est notre affaire” voilà qui sonne comme une devise et un ralliement.

Je me réjouis beaucoup de mener cette campagne et de m’engage:

Pour les valeurs qui me sont chères, celles d’une société libérale, ouverte, durable.

Pour le canton de Neuchâtel que j’aime de tout mon cœur et qui dispose d’un potentiel exceptionnel.

Pour notre pays, un « petit paradis » qui mérite notre engagement à tous!

Alors à bientôt!

Partagez maintenant :

Autres articles

26 févr. 2021

7 mars: Trois raisons pour un OUI clair à l'accord avec l'Indonésie

Le 7 mars, la Suisse votera sur l'accord de libre-échange avec l'Indonésie. Cet accord ouvre de nouvelles perspectives pour la relation économique entre les deux pays et il porte sur bien plus que l'huile de palme. Le canton de Neuchâtel et tout l’Arc jurassien étant parmi les régions les plus exportatrice de Suisse et l’accord étant spécialement utile pour les PME, p.ex. du secteur de la mécanique, ce vote a une importance particulière pour l’emploi dans notre région.

En savoir plus
11 févr. 2021

Vote du 7 mars: Une société libérale est forte quand elle convainc, pas quand elle contraint

Le 7 mars nous votons sur l’initiative sur l’interdiction de se dissimuler le visage. Le Conseil fédéral, le Parlement et le PLR recommandent de rejeter ce texte qui va trop loin par rapport aux buts visés. Rappel des principaux arguments en défaveur de l’initiative.

En savoir plus
3 janv. 2021

(LE TEMPS) UE - Royaume-Uni: attention aux faux-semblants, la Suisse ne peut que difficilement s’inspirer de l’accord britannique

Il est faux de comparer l’accord commercial entre le Royaume-Uni et l’UE avec les relations Suisse-UE. En réalité, ce que le Royaume-Uni a négocié comme accès au marché est bien en-deçà de ce que la Suisse a construit avec la voie bilatérale explique Damien Cottier.

En savoir plus